Les jeunes journalistes de La Chance à TF1

///Les jeunes journalistes de La Chance à TF1

Depuis deux ans, dans le cadre du partenariat entre le groupe TF1 et La Chance, des journalistes reporters d’image (JRI) de la chaîne aident bénévolement de jeunes journalistes à se perfectionner à la caméra.

Quelles caméras sont les plus adaptées à tel ou tel tournage ? Comment améliorer ses cadrages ? A quoi ressemblent les bancs de montage de toute dernière génération ? En filmant pour un site Internet, y- a-t-il des trucs particuliers à connaître ?… En 2018, trois journalistes en début de carrière et passés par La Chance ont participé à ce programme pilote qui vise à renforcer leurs compétences dans le maniement de la caméra ainsi que dans le dérushage des images. En 2019, quatre autres ont été choisis par les équipes de TF1 pour bénéficier de cet accompagnement.

Deux d’entre eux, Yaëlle Kahn (La Chance, 2014) et Samba Doucouré, membre du conseil d’administration de l’association, en ont fait l’expérience début janvier.

Un succès, estime Yaëlle: « Le rédacteur en chef prenait beaucoup de temps pour regarder mes rushs et me faisait des remarques très constructives. J’ai beaucoup appris grâce à lui et aux JRI de la rédaction ».

Samba, de son côté, juge que cette semaine passée à manier la caméra « a été une magnifique remise en forme. J’ai apprécié la disponibilité des journalistes qui ont pris le temps d’analyser et commenter en profondeur nos images, nous distillant au passage de nombreuses astuces de tournage. J’ai même eu l’opportunité de glisser quelques images pour la première fois dans le JT de « la une », c’était parfait ! ».

Deux d’entre eux, Yaëlle Kahn, passée par La Chance en 2014 et Samba Doucouré, membre du CA de l’association, ont pu suivre cet accompagnement début janvier.

Yaëlle a trouvé l’expérience très enrichissante : « le rédacteur en chef prenait beaucoup de temps pour regarder mes rushs et me faisait des remarques très constructives. J’ai beaucoup appris grâce à lui et aux JRI de la rédaction ».

Samba, de son côté, juge que cette semaine passée à manier la caméra « a été une magnifique remise en forme. J’ai apprécié la disponibilité des journalistes qui ont pris le temps d’analyser et commenter en profondeur nos images, nous distillant au passage de nombreuses astuces de tournage. J’ai même eu l’opportunité de glisser quelques images pour la première fois dans le JT de « la une », c’était parfait ! ».

2019-02-21T18:05:36+02:00