Nos villes

/Nos villes
Nos villes 2017-09-02T06:52:43+00:00

Créée en 2007 à Paris, La Chance aux concours est désormais à Toulouse (2015), Strasbourg (2016), Grenoble (2016) et Marseille (2017). Et en 2018?… Allez savoir!

Paris


D’un premier groupe de 11 étudiantes, suivies en 2007, la promo atteint 24 étudiants en 2012. Aux cours d’anglais dispensés par Shelley Marcout, s’ajoutent peu à peu  les ateliers thématiques menés par les journalistes de l’Obs, dirigés par François Reynaert, les ateliers d’écriture conduits par Hedi Kaddour, ainsi que des visites de rédaction et de lieux culturels, des rencontres avec des parrains et marraines de l’association, sans oublier l’offre d’abonnements gratuits à différents médias et à la plateforme Maculturegénérale.fr. La plupart de ces dispositifs sont aussi proposés aux étudiants en région, directement ou en ligne.

Un réseau de plus de 150 journalistes professionnels encadrent les étudiants à Paris, où sont basés le bureau et la coordination salariée. Mais les déplacements et les échanges avec les pôles régionaux sont constants, entre les bénévoles comme entre les étudiants.

Les cours du samedi ont lieu au CFJ et les cours d’anglais à l’IPJ. Les deux écoles partenaires mettent à disposition gratuitement leurs locaux, rendant possible le bon déroulement de la prépa.

Toulouse


La Chance s’est installée à Toulouse en 2015 avec l’appui de Radio France et, notamment, de la journaliste Isabelle Delaude, correspondante diversité de Radio France sur place, qui a aidé l’association à fédérer un premier noyau de bénévoles. Le réseau compte aujourd’hui une quarantaine de journalistes professionnels, qui suivent chaque année une dizaine d’étudiants. La prépa est hébergée dans les locaux de l’Ecole de journalisme de Toulouse. Suivant l’exemple des Ateliers de L’Obs en Île-de-France, les bénévoles de Toulouse ont monté des ateliers de culture générale afin d’appuyer plus fortement les étudiants dans ce domaine.

Strasbourg


La Chance est présente à Strasbourg depuis la rentrée 2016. Appuyée par le Centre universitaire d’enseignement du journalisme (Cuej), qui prête des salles à l’association, le Club de la presse et les Dernières Nouvelles d’Alsace, la prépa a rapidement trouvé ses marques. Elle présente la particularité d’avoir un réseau de bénévoles représentatif de la région puisqu’un tiers d’entre eux viennent de Belfort, Metz ou encore Mulhouse pour accompagner les étudiants. Comme à Toulouse, l’appui de Radio France et de ses correspondants diversité a été un appui déterminant pour l’implantation de l’association.

Grenoble


Avec l’aide du journaliste François Carrel et de l’Ecole de journalisme de Grenoble, La Chance aux concours a signé en 2016 un partenariat avec l’Université Grenoble Alpes, qui accueille gracieusement la prépa dans ses locaux. Grâce à l’enthousiasme d’une trentaine de journalistes bénévoles, La Chance a pu constituer une première promo de 6 étudiants, venus de toute la région.

Marseille


Le pôle marseillais de La Chance voit le jour à la rentrée 2017. Il est le fruit d’un travail de construction en amont autour du journaliste Vincent Desombre et de l’équipe de Marseille Solutions, une association qui appuie La Chance dans le cadre de La France s’engage. L’Ecole de journalisme et de communication d’Aix-Marseille est partenaire du programme et héberge les cours d’anglais.