La Chance aux Concours en visite à iTélé

///La Chance aux Concours en visite à iTélé

Seize étudiants de La Chance aux Concours ont visité les studios d’iTélé mardi 10 février. Guidé par Laure Bezault, secrétaire générale de la rédaction, le groupe a découvert l’envers du décor de la télévision et discuté du métier de journaliste avec Laurence Ferrari, marraine de La CAC, et Clément Méric, journaliste et bénévole de l’association.


Tous sont arrivés en avance, de peur de rater le début de la visite. Il est 12h30 ce Mardi 10 février et seize étudiants de La Chance aux Concours patientent devant les locaux d’iTélé et de D8, Place Abel Gance, à Boulogne-Billancourt.

Souriante, Laure Bezault accueille l’attroupement dans le hall. Sans perdre de temps, la secrétaire générale de rédaction entraîne les étudiants vers l’open space où les journalistes se relaient jour et nuit afin de ne jamais perdre le fil de l’actualité. « L’avantage de l’open space, c’est la communication entre les différents membres d’une rédaction, explique-t-elle. Et puis on sent l’info, il y a une atmosphère particulière ». La troupe d’étudiants poursuit sa visite par une tournée des plateaux des filiales de Canal +. Le Grand 8 vient justement de libérer le plateau principal de D8.
Les jeunes observent le travail invisible des techniciens qui se pressent pour démonter le décor de l’émission quotidienne de Laurence Ferrari. « Ça paraît plus vaste à la télé » remarque une étudiante. Pour cause, les moyens techniques qui occupent la pièce ne sont pas visibles à l’écran. C’est ensuite le plateau de la matinale de la Team Toussaint qui ouvre ses portes aux apprentis journalistes. Un court instant, ces derniers se prennent au jeu et deviennent les acteurs d’une émission imaginaire qui, sans nul doute, ferait les meilleures audiences du PAF.

En plateau avec Nelly Daynac

La tournée s’achève par le « cœur du réacteur » : la News Room. Depuis la régie, les étudiants observent en silence la journaliste Nelly Daynac présenter l’actualité du jour. Les Femen et Dominique Strauss-Kahn font la une. Une exclusivité iTélé fait également parler d’elle : l’interview de Christiane Taubira, en déplacement aux Etats-Unis. Marine Le Pen en prend pour son grade, « tchipée » par la garde des Sceaux.
Pendant la diffusion de l’interview, les étudiants envahissent la News Room. Nelly Daynac initie avec plaisir les oreilles attentives aux exigences du direct, et les jeunes improvisent une séance photo pour immortaliser l’instant. « Je ne sais pas si je vous prendrais pour présenter » plaisante Laure Bezault devant la pose qu’ils prennent. L’interview terminée, Nelly Daynac reprend position face aux caméras et la petite troupe de La Cac quitte avec regret le plateau.

La journaliste présentatrice Nelly Daynac (3ème à droite) présente le plateau de l'émission à des élèves de La Cac.

Avec Laurence Ferrari et Clément Méric

Vient le moment tant attendu. Clément Méric et Laurence Ferrari reçoivent les étudiants dans la salle réservée aux conférences de rédaction. Autour de la grande table blanche, le groupe boit les paroles des deux intervenants. Il est longuement question de l’attentat contre Charlie Hebdo. Clément Méric raconte comment il a appris la nouvelle en direct. C’est lui qui a eu la responsabilité d’annoncer le nombre de victimes, alors que la chaîne était encore la seule à avoir l’information. Les deux journalistes décrivent les longues journées de la semaine du 7 Janvier au cours de laquelle l’ensemble de la rédaction a continué son travail, avec plus d’application que jamais.
Même en temps normal, le travail sur une chaîne d’info en continue requiert une implication de tous les jours de la part des journalistes. Laure Bezault ose parler de « vocation ». 24h/24, 7 jours/7, l’actualité ne s’arrête jamais. Des propos confirmés par Laurence Ferrari qui décrit sa passion pour l’actualité, indispensable à ses yeux pour travailler sur une chaîne comme iTélé. « Il faut aimer le news » assène-t-elle avec conviction. Bien que son premier amour demeure le reportage, la présentatrice de Tirs Croisés reste aux yeux des jeunes élèves une professionnelle du direct. Pour la journaliste, qui a interviewé entre autres Barack Obama et l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad, « être en plateau, c’est comme être sur le ring : tous les coups sont permis ». Parmi les étudiants, certains éprouvent ce désir d’en découdre. Le chemin reste long à parcourir. En attendant, les apprentis journalistes quittent les studios d’iTélé le sourire aux lèvres. Laure Bezault, Clément Méric et Laurence Ferrari ont réussi leur mission : transmettre leur passion de la profession.

Martin d’Aboville

2015-03-02T10:13:07+00:00