48h dans la peau de La Cac Toulouse

///48h dans la peau de La Cac Toulouse

David Allais et Gurvan Le Guellec se sont rendus à Toulouse les 18 et 19 mars pour rencontrer les bénévoles locaux, échanger avec les étudiants et nouer des contacts institutionnels.

Comme pour faire écho au récent déplacement de La Cac à Strasbourg, la pluie attendait David, coordinateur de l’association, et Gurvan, vice-président, à leur arrivée à Toulouse. Dans un café en face du Capitole, ils affutent leurs arguments avant un rendez-vous à la mairie et, pendant que David peaufine son actu pour les oraux blancs, Gurvan avance sur un article pour L’Obs, qu’il doit rendre le lendemain. Au Capitole, Maxime Boyer, conseiller délégué à la jeunesse et à la vie étudiante fait bon accueil aux projets de La Chance aux concours. L’élu dispose de peu de temps, mais il a étudié son sujet et préparé ses questions. Deux heures plus tard, c’est un « english tea with milk » qui attend les deux compères chez Helen Saks, la prof d’anglais, qui vient juste d’en terminer avec les étudiants. Point sur les cours et échanges sur La Cac, en anglais dans le texte, pour ne pas faire injure au thé.

Conférence sur l’islamisme
Plus tard dans l’après-midi, tandis que Gurvan peaufine son article sur le match de rugby du lendemain, David se rend à l’Ecole de journalisme de Toulouse où Isabelle Delaude, bénévole de La Cac et journaliste à France Bleu Toulouse, a organisé une conférence sur l’islamisme avec un journaliste, un chercheur et un militant des droits de l’homme. Les questions des étudiants fusent et continuent après la conférence lors d’un pot convivial qui mêle conférenciers, bénévoles et étudiants. Bertrand Thomas, le directeur de l’EJT se joindra également à la fête. Gurvan et David profitent de ce moment privilégié pour répondre aux questions de la promo et donner des conseils.
Le lendemain, tout ce petit monde se retrouve en fin de matinée pour une journée consacrée aux oraux blancs de motivation et d’anglais. La règle du jeu : montrer aux étudiants quelles sont leurs failles, leurs oublis et leur donner des recommandations pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes en situation d’examen. Au petit jeu de l’actu du jour, il y a encore du travail, mais, globalement, Jasmine, Jean-Gabriel, Maud, et les autres savent où ils veulent aller et leur motivation fait plaisir à voir. Yes they Cac !

2016-04-11T10:52:29+00:00