Rencontre européenne sur la diversité

///Rencontre européenne sur la diversité

Du 30 août au 3 septembre dernier, Stéphane Jarre et Marc Epstein, membres du Conseil d’administration de La Chance aux concours, se sont rendus à l’université de Coimbra au Portugal, dans le cadre d’une réunion organisée par le Conseil de l’Europe sur le thème de la formation au journalisme, de la discrimination et de la diversité. L’occasion pour eux de faire connaître La Chance aux concours au niveau européen.


En septembre dernier, le Conseil de l’Europe a organisé une rencontre intitulée « Formation au journalisme, discrimination et diversité », à Coimbra, au Portugal, dans le cadre de sa campagne anti-discrimination dans les médias. C’est sur le campus d’une des plus vieilles universités du continent que des acteurs des médias européens se sont retrouvés pour échanger des idées et promouvoir de nouvelles approches de la diversité dans les médias.

Marc Epstein et Stéphane Jarre, bénévoles et membres du Conseil d’administration de La Chance aux concours, qui œuvre pour la diversité dans les médias français, étaient présents lors de cette rencontre. Ils ont présenté l’association aux intervenants des différents pays de l’Union européenne, notamment le directeur d’un journal en Bulgarie, un journaliste turc ou encore la chargée de l’éthique et des minorités d’une chaîne de télévision allemande. « C’est la première fois qu’ils rencontrent des Français à ce type de réunions », remarque Marc Epstein. « C’est quelque chose qu’ils ont apprécié.»

Le Conseil de l’Europe a pris acte des idées évoquées lors de cette conférence et prévoit de publier un livret à destination des étudiants en journalisme. Ce recueil contiendrait une vingtaine d’exercices pratiques pour inciter les étudiants à être plus sensibles aux thématiques touchant aux minorités. Stéphane Jarre et Marc Epstein ont eux-mêmes réalisé quelques-uns des exercices préconisés pendant leur séjour à Coimbra. Ils ont par exemple interviewé dans la rue des personnes d’origine étrangère pour savoir ce qui les a poussées à immigrer au Portugal et quelles difficultés elles rencontrent au quotidien. « En France, ce genre d’exercice paraît inutile parce qu’on part du principe qu’on est déjà sensibilisé à ces thématiques, mais c’est loin d’être le cas pour tout le monde », souligne Marc Epstein.

Les deux journalistes ont également œuvré à changer l’image de la France auprès des personnes présentes. L’Hexagone est en effet souvent perçu comme « en retard » sur les questions qui touchent à la diversité. L’action de La Chance aux concours est apparue d’autant plus pertinente qu’elle prend « le problème à la racine » en luttant contre les discriminations dès l’entrée dans les écoles de journalisme. De plus, en ne s’attachant qu’au critère social, la démarche de sélection opérée par La Chance aux concours évite l’écueil de favoriser les minorités visibles au détriment d’autres.

Promue par ses deux « ambassadeurs », l’initiative de La Chance aux concours a séduit au niveau européen. Les intervenants ont salué l’action de l’association qui a « mis le doigt sur la nécessité d’agir en amont ». De bon augure pour la suite.

Assia Hamdi et Julien Massillon

2011-01-23T13:39:57+00:00