Conseils pour les concours

/Conseils pour les concours
Conseils pour les concours 2017-09-02T03:55:05+00:00

Se préparer!…

Pour intégrer une école, il faut bien se préparer en amont.  

Les jurys apprécient que les étudiants qui ont déjà approché une rédaction ou qui ont participé à un média étudiant.

Le mieux est de chercher un stage, par exemple au sein de la presse quotidienne régionale durant l’été : il n’y a rien de tel pour se frotter au terrain et tester concrètement son envie de devenir journaliste. Ce type de stage est souvent plus formateur qu’un stage d’observation d’une semaine dans une rédaction nationale. 

N’hésitez-pas à multiplier les expériences, en radio, télé ou presse écrite !

Il faut aussi soigner son niveau de langues étrangères, et en particulier son niveau d’anglais. Si votre cursus ne comprend pas de cours d’anglais, essayez de le pratiquer: lisez, regardez les films en VO et révisez les règles de grammaire.

Le niveau de français est primordial. Il faut soigner son orthographe et connaître les points clés de la grammaire.

Le suivi de l’actualité est déterminant : un futur journaliste doit être curieux de tout ! Il faut lire les quotidiens, regarder un journal télévisé, écouter la radio, connaître les sites Internet les plus riches en information et être curieux de toutes les tendances de la société.

La préparation des concours commence au moins six mois avant les épreuves. Le mieux est de travailler en groupe pour se répartir le travail et se motiver mutuellement. Le suivi de l’actualité doit être très précis: rédigez des fiches et un répertoire, avec le nom des personnes et des événements. Il faut aussi réviser sa géographie et son histoire générale. Pour les épreuves spécifiques, mieux vaut se procurer les annales fournies chaque année par les écoles.

Les concours sont une épreuve difficile, qui exige un très fort investissement. La réussite n’est pas toujours au rendez-vous du premier coup.

Mais les personnes motivées, ayant un projet professionnel fort, ont toutes les chances de réussir. A défaut, les stages et les contrats de professionnalisation sont d’excellentes voies d’accès au métier de journaliste.